PASTEL

Le pastel a vraisemblablement été inventé en France et en Italie à la fin du XVe siècle et a été utilisé par Léonard de Vinci, technique qu’il a perfectionnée et mise au point pour rehausser les dessins exécutés à la pierre noire, à la craie ou à la sanguine. (latin "pasta" = pâte)


Mais sous une forme plus rudimentaire, le pastel a toujours existé. Les peintures realisées à l'aide de terres ocre rouges où ocre jaune, ornant les parois des grottes préhistoriques ne sont-elles pas déjà du pastel ?  savoir une poudre composée de pigments de couleur à l'état pur.


Or, dans les autres procédés picturaux intervient un médium (l'huile par exemple) qui participe à la transformation des tonalités de l'oeuvre en vieillissant. En revanche, les coloris du pastel, matériau direct, restent intenses au fil du temps.


Le pastel connaît son âge d'or pendant le XVIIe siècle, où ses couleurs franches et son aptitude à imiter fidèlement les tissus, les textures et les lumières le rendent indissociable de l'art du portrait. Il est utilisé par de nombreux peintres comme Rosalba Carriera, Charles Le Brun, Robert Nanteuil ou Joseph Vivien.


Au XVIIIe siècle, le pastel connaît son apothéose. Il est notamment utilisé par Maurice Quentin de La Tour, le “prince des pastellistes, qui met au point une méthode de fixation du pastel aujourd'hui disparue.






Chemin

Rue

Arbre

Paysage

Portrait

Auto