Décors pour les cinémas


Les Ateliers Publidécor

Goss à démarré sa carrière en 1974, comme décorateur dans les ateliers mythiques de Publidécor à Montreuil, il a ici, réalisé des centaines de toiles pour les cinémas parisiens. Ces grandes toiles peintes étaient exposées chaque semaine sur la devanture des façades des cinémas des grands boulevards.

Il a également réalisé, dans ces ateliers, des décors, pour des Théâtres parisiens et de gigantesques décors pour les vitrines de grands magasins comme "le Printemps".


Décors de Théâtre    (Jeune -Public)




Création et réalisation de décors pour la pièce " l’Abomifreuse Monstruif " avec Catherine Leforestier
Cie Apremont-Musithéa - Soissons
Système de décors avec 4 tournettes découvrant 12 décors différents



 
  Décor pour la pièce
"Colère Polaire" de Marina Montéfusco - Cie le clan des songes - Toulouse
  8 m x 3m
  Ce décor à été monté et démonté plus de mille fois

  L'iceberg du 2e plan est installé sur un rail, où un moteur silencieux le déplace de 7 m en 15 mn
  
permettant un changement de décor invisible.


  Décor pour la pièce : "4 valises pour 2"
  Cie A Viss Oda - Lot
  avec 4 panneaux pivotants incorporés aux fonds des valises.








  Décors pour la pièce : "Qui vole un œuf "
 Cie Sôa-Tôa - Aveyron
  Décor à pages tournantes


affiche

le maitre des tenebresLabo du maitre des ténèbres : 6 m x 2,40 m  

la foret  La forêt : 6 m x 2,40 m


Stage Art Visuel Décoration - Scénographie
Dirigé par Jean-Luc Gosse

Dans le cadre du 6e Festival du Théâtre des Réalités - Bamako - Mali
jardin du Palais de la Culture du 28 nov au 21 déc 2002

Sur un scénario de P. Béhin et J-L Gosse, avec la complicité de Chloé Gosse et Olivier Leuckx (scénographes) soutenu et organisé par l’association culturelle Acte Sept de Bamako, le stage "Art Visuel - Décoration - Scénographie", a permis à ses participants de compléter et pratiquer leurs connaissances artistiques. La mission des stagiaires fut d’occuper l’espace des jardins du Palais de la Culture de Bamako et d’assurer la décoration de ceux-ci dans le cadre du 6e Festival du Théâtre des Réalités.
C’est au travers d’ateliers de logistiques, réflexions et créations qu’a été formée une cohésion de groupe pour un travail commun au service d’une idée. Les stagiaires, au nombre de 14, pour la plupart professionnels et diplômés de l’école nationale des arts de Bamako (INA), ont donné le meilleur d’eux mêmes pour mettre en scène le thème du festival "de l’humain à l’urbain", et révéler l’espace festival et ses points d’accueil.
Le plan tracé et les espaces définis, c’est lors de nos divers essais sur la mise en place des différents points d’accueil sur la maquette que s’est révélées l’idée d’exploitation du site en rapport avec le thème du festival.
Nous avions sous nos yeux la carte du Mali avec nos points d’accueil situés assez précisément aux points où se trouvent les principales villes de ce pays.